«

»

Les 3 tamis du dirigeant

Un dirigeant en entend parfois des vertes et pas mûres, comme un père qui recueille les plaintes de ses enfants.  Il demande qu’on lui apporte des solutions en même temps que l’énoncé des problèmes, mais souvent il entend d’autres choses. Comment replacer l’échange sur un terrain productif et pertinent ? Je vous propose de revisiter l’histoire des « trois tamis », attribuée à Socrate, dans le monde de l’entreprise.

Socrate le Directeur dirige une PME en plein essor et il n’a pas encore de vrai management. Aussi, c’est lui que les collaborateurs viennent voir dès qu’ils ont un problème, surtout relationnel.

Un jour un collaborateur entre dans le bureau de Socrate le Directeur et lui dit:

– Socrate, il faut que je te dise comment Philippe s’est conduit.

– Attends ! interrompt Socrate, plein de sagesse. As-tu passé ce que tu as à me dire à travers les trois tamis ?

– Trois tamis ? répond l’autre, perplexe et vaguement inquiet d’avoir manqué un process.

– Oui mon bon ami : trois tamis. Examinons si ce que tu as à me dire peut passer par les trois tamis. Le premier est celui de la vérité. As-tu contrôlé si tout ce que tu veux me raconter est vrai ?

– Non, je l’ai entendu dire, et…

– Bien bien. De nos jours ce qui est lu sur internet ou entendu dans un couloir est forcément vrai, n’est-ce-pas ? Tu as une tête bien faite, peut-être pourrais-tu y réfléchir. Bon, évidemment, tu l’as fait passer à travers le deuxième tamis. C’est celui de la bonté. Ce que tu viens me raconter, si ce n’est pas tout à fait vrai, est-ce au moins quelque chose de bon ?

Hésitant, l’autre répond :

– Non, ce n’est pas quelque chose de bon, au contraire…

– Hum, dit le dirigeant philosophe, te voilà mal parti. Essayons de nous servir du troisième tamis, et voyons s’il est utile que tu me raconte ce que tu as envie de me dire.

– Utile ? Pas précisément…

– Eh bien ! dit Socrate en souriant, si ce que tu as à me dire n’est ni vrai, ni bon, ni utile, je préfère ne pas le savoir, et quant à toi, je te conseille de l’oublier…

Et il retourne à son dernier email.

Que vous inspirent ces trois tamis ?

J’y vois des pistes pour :

- favoriser des échanges pertinents et constructifs – lire Manager un négatif
- créer une habitude (voire une culture) du fait et de l’expression bienveillante
- sortir des jeux psychologiques – lire Jeux de pouvoir en entreprise
- savoir donner un feedback constructif
- trouver une manière de cadrer et recadrer

Et vous ?

10 comments

4 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Karine Branger

    Bonjour Karine,

    Que de sagesse et de bon sens que l’on oubli bien trop souvent :)
    Merci pour ces trois tamis

    Karine

  2. Rémi

    Belle métaphore pour éviter les relations toxiques. Merci Karine. Et on peut s’en servir dans tous les domaines en plus de l’entreprise : avec ses amis, à la maison, avec sa famille, etc.

    Maintenant une petite pointe de cynisme :

    Si les personnes n’ont plus le droit d’être ni faux, ni mauvais, ni inutile en entreprise, alors il y a en beaucoup qui vont s’embêter. Plus le droit aux jeux psychologiques, alors zut alors… :)

    1. admin

      Bonjour Rémi

      Merci ! Effectivement ces tamis peuvent servir de filtres à particules toxiques !

      Et (s’)éduquer au factuel et au constructif, avec bienveillance.

      Je vous rejoins : point trop n’en faut, la mauvaise foi, le malin et le futile ont leur saveur. Tant qu’on sait en jouer sans subir de jeu psychologique !

      Coïncidence : j’ai vu passer ce matin sur Twitter une histoire de manipulation et d’édredon que j’ai bookmarkée pour la lire, je crois que c’était de vous.

      1. Rémi

        J’ai publié en effet la semaine dernière un article intitulé comment déjouer les manipulateurs grâce à la technique de l’édredon

        C’est peut-être celui-là que tu as bookmarké…

        Belle journée

        1. Karine

          En effet, et je l’ai lu depuis. Je me souviendrai de l’édredon ;)

          Belle journée,

          Karine

  3. Carine

    un bon filtre également à appliquer avant de mettre une froide vengeance à éxécution: ce que l’on s’apprête à faire sera t il bon, et surtout sera t il utile ? quel bénéfice concret nous attendons nous à en tirer ?

    me rendre compte que ma petite vengeance ruminée ne m’apporterait rien m’a un peu déçue, je me l’étais quand même gardée 6 mois au frigo en attendant le bon moment. L’abus de Kolibri nuit gravement à la rancoeur….

    1. Karine

      Bonsoir Carine
      Très juste, la vengeance est un plat à méditer pour vérifier qu’il nous fera du bien à la dégustation.
      Ravie que l’abus de Kolibri nuise à la rancoeur, car finalement celle-ci ressemble souvent à une double peine.
      Merci de ce partage,
      A bientôt Carine !

  4. Lionel ABDULLAH

    Bonsoir Karine, Rémi et Carine,

    Je connais les tamis et je le pratique dans mon équipe … du coup, je n’ai plus de potins et même entre eux, mes collaborateurs utilisent les 3 tamis (ou passoires)….

    Même mes collègues managers ne viennent me parler que lorsqu’ils sont certains que l’information qu’ils vont me donner va vraiment m’intéresser …. je peux ainsi réellement me consacrer à mon équipe et à chacun de mes collaborateurs et ainsi dépasser les objectifs
    .
    Merci Karine pour ce rappel.

    Excellente semaine à toutes et à tous.

    Lionel

    1. Karine

      Bonsoir Lionel,
      Merci pour ce partage d’expérience, c’est intéressant de voir que les 3 tamis font des émules quand ils sont utilisés avec une équipe.
      Avez-vous gardé les questions d’origine ou les avez-vous fait évoluer ?
      Très bonne semaine à vous aussi,
      A bientôt,
      Karine

  5. Marc Lessard

    Bonjour Karine. J’ai souri en lisant la métaphore des «trois passoires»…À titre de directeur d’une Ressource en soins de santé, j’avais fait afficher le texte « a l’entrée du Centre. Tout « a côté figurait les trois seules règles indiscutables de l’établissement. Ce fut grandement apprécié de tous. Merci!
    Marc Lessard

  1. Les 3 tamis du dirigeant | Kolibri coaching - Coaching du ... | Business coaching : du collaborateur à l'organisation | Scoop.it

    [...] http://www.kolibricoaching.com – Today, 9:21 PM Rescoop [...]

  2. Les 3 tamis du dirigeant | Kolibri coaching - Coaching du ... | Coaching Etc | Scoop.it

    [...] Les 3 tamis du dirigeant | Kolibri coaching – Coaching du … From http://www.kolibricoaching.com – Today, 10:15 PM Un dirigeant en entend parfois des vertes et pas mûres, comme un père qui recueille les plaintes de ses enfants. Il demande qu'on lui apporte des solutions en même temps que l'énoncé des problèmes, mais souvent il … [...]

  3. Les 3 tamis du dirigeant | Kolibri coaching - Coaching du ... | Une passion pour l'humain dans toutes ses vérités :-) by Pharmacomptoir | Scoop.it

    [...] Les 3 tamis du dirigeant | Kolibri coaching – Coaching du … From http://www.kolibricoaching.com – Today, 3:47 PM Un dirigeant en entend parfois des vertes et pas mûres, comme un père qui recueille les plaintes de ses enfants. Il demande qu'on lui apporte des solutions en même temps que l'énoncé des problèmes, mais souvent il … Via Coaching Etc – Sabrina Guérin, Muriel Lussignol [...]

  4. Les 3 tamis du dirigeant | Kolibri coaching | Aphrocalys | Scoop.it

    [...] Les 3 tamis du dirigeant | Kolibri coaching From http://www.kolibricoaching.com – Today, 9:29 PM Un dirigeant en entend parfois des vertes et pas mûres, comme un père qui recueille les plaintes de ses enfants. Il demande qu'on lui apporte des solutions en même temps que l'énoncé des problèmes, mais souvent il … Via Coaching Etc – Sabrina Guérin, Muriel Lussignol [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.