«

»

Le leadership de Shackleton (3) : à vous de jouer !

Ernest Shackleton, modèle de leadershipQuelles leçons tirer de ces deux portraits de Sir Ernest Shackleton en leader exemplaire ? C’est l’objet de ce troisième volet de la saga antarctique. De retour dans nos bureaux confortables d’Europe ou d’Amérique du Nord, prenons un peu d’inspiration et découvrons quelques pistes à explorer pour des dirigeants et managers du XXIe siècle.

Les articles précédents :
Le leadership de Shackleton (1) : solitude du grand chef
Le leadership de Shackleton (2) : compétences relationnelles

1 - Etre un décideur et un gestionnaire de risques

 

L’image : « En route pour 800 milles sur un canot de fortune »

 

(Quand Shackleton décide d’aller chercher du secours et embarque avec quelques hommes dans un maigre canot pour une traversée de 800 milles nautiques, soit 1 482 km parmi les pires mers du monde)

La compétence : nous avons vu (ici) que Shackleton utilise 3 sources pour prendre ses décisions,
- l’avis technique de ses hommes,
- sa propre connaissance et expérience,
- et son intuition
Il fait appel aux deux hémisphères de son cerveau, le droit pour la vision globale, celle de l’incertain et du mouvement et le gauche pour les détails, le connu, le statique.

A vous !

 

  • Que vous apprend Shackleton en matière de prise de décision ?
  • Que fait-il, que vous ne faites pas ?
  • Que voudriez-vous améliorer dans votre prise de décision?
  • Que pouvez-vous reprendre à votre compte de cet enseignement de Shackleton?

 

 

 

 

2 – Avoir un sens du timing

L’image : « Une brèche de quelques heures dans une banquise forteresse »

 

(Shackleton joue aux échecs avec la banquise dont la glace s’ouvre et se ferme brusquement, de manière imprévisible. Il saisit la moindre ouverture pour faire avancer son bateau, puis ses canots.)

La compétence : une qualité très lié à la prise de décision. Shackleton est en écoute permanente de son environnement et saisit la moindre opportunité.
Il prend des décisions sans attendre que tous les voyants soient au vert - « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras! »
Il sait aussi faire preuve de patience et d’acceptation quand le moment opportun semble encore loin

A vous !

 

  • Avez-vous un bon timing ?
  • Savez-vous reconnaître une opportunité ?
  • Que suscitent en vous ces exemples de timing chez Ernest Shackleton ?
  • Qu’aimeriez-vous changer dans votre art du timing ?

 
Lire : Avez-vous pensé au timing ?

3 – Avoir un management durable

L’image : Quelques précieux grammes de biscuit… précieux pour le moral

 

(« Je savais qu’outre la nécessité d’économiser la nourriture journalière, il était important que les hommes restent gais » : Shackleton arbitre finement entre les stocks alimentaires, la durée envisagée du périple sur la banquise, et les besoins moraux des hommes.)

La compétence : Shackleton manage les ressources dans une optique durable, et notamment ses ressources humaines. Il fait passer ces derniers avant toute chose, quitte à prendre des risques sur le reste (matériel…) Il nourrit ce management durable de son intelligence émotionnelle et notamment son empathie, avec une conscience aiguë des différents besoins et états de ses hommes. Par exemple, il épargne à ses hommes les mauvaises nouvelles comme le recul en latitude quand ils dérivent sur un îlot de glace, et gère leur motivation sur la longueur.

A vous !

 

  • Que vous apprend Shackleton en matière de management durable des ressources ?
  • Comment gérez-vous l’effort de vos équipes sur la longueur ?
  • Et leur motivation, de mois en mois ?
  • Voyez-vous des pistes d’amélioration dans votre management ?

 
Lire : Management durable : écologie de l’équipe

4 – Savoir faire confiance et déléguer

L’image : Wild remplace le chef pour plusieurs semaines, sur l’île de l’Eléphant
(Shackleton part en expédition chercher des secours et confie à Wild le gros de la troupe, lui donnant tout pouvoir et lui témoignant toute sa confiance)

La compétence : Shackleton sait choisir les bonnes personnes, il connaît les talents et compétences de ses hommes et sait lâcher le contrôle pour déléguer. Il projette sur ceux à qui ils donnent une responsabilité, toute sa confiance pour les aider à se sentir confiants.

A vous !

 

  • Comment déléguez-vous?
  • Que vous inspire Shackleton en la matière ?

 
Prolonger : voir les articles Déléguer, c’est compliqué #1 et la suite Déléguer, c’est compliqué #2

5 – Etre porté par ses valeurs

L’image : Skackleton prêt à jeter son gant si son matelot aux doigts nus ne le prend pas
(il préfère jeter le gant dans l’océan, incapable d’en profiter si un de ses hommes n’en a pas et que ses doigts gèlent)

La compétence : ses valeurs donnent de la force à Shackleton pour tenir son cap, ses décisions au plus fort des difficultés. Elles orientent ses choix quand il risquerait d’être perdu. Malgré des circonstances très difficiles, Shackleton semble toujours aligné avec ses valeurs.

A vous !

 

  • Connaissez-vous vos valeurs ?
  • Etes-vous aligné(e) avec elles dans vos choix, vos actes ?
  • Que vous manque-t-il dans ce domaine ?

 

 

 

 

Sur ce sujet, lire Dirigeant, qu’avez-vous fait de vos valeurs ?

6 – Etre un optimiste et cultiver la chance

L’image : Shackleton saluant le rebondissement soudain près des côtes de l’île Géorgie
(« Je me suis souvent émerveillé de la limite imperceptible qui sépare le succès de la faillite et du rebondissement soudain qui change un désastre apparemment certain en une réussite relative. » écrit-il alors)

La compétence : Shackleton cultive son art de voir le verre à moitié plein et de reconnaître la bonne fortune. Il a le sens du rebond dans les situations difficiles ou douloureuses. L’espoir chez lui renaît toujours très vite, comme chez ses hommes.

A vous !

 

  • Comment procédez-vous en cas de difficulté ?
  • Savez-vous être constructif/ve ?
  • Que vous inspire Shackleton dans ce domaine ?

 

 

 

 

Conclusion :

Il est temps de quitter Sir Ernest Shackleton, au moins pour quelques expéditions managériales ! Nous espérons que ce voyage à bord du vaisseau LeaderShip (avec jeu de mots) vous a plu. L’équipage vous donne rendez-vous très bientôt pour de nouveaux challenges !

 

2 comments

  1. jonqueres

    j aime toujours et encore vos articles … bravo!

    1. admin

      Bonjour Sylvie,
      Merci beaucoup ! Votre commentaire m’a donné l’occasion de découvrir votre société et son style atypique.
      Au plaisir,
      Karine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.