«

»

Charisme… inaccessible ?

« Manager, lui ? il n’a aucun charisme ! »
« Lui, quand il entre dans la pièce, il capte toute l’attention. »

Le charisme fait l’objet de tous les fantasmes et semble par ailleurs le pré-requis à toute fonction exécutive ou managériale. Un sujet souvent abordé en coaching de dirigeant et de manager. Nombre de cadres dirigeants rêvent d’en avoir un peu – si seulement cela s’achetait… L’idée que l’on s’en fait contribue à le rendre inaccessible : heureux ces êtres solaires, magnétiques, qui rayonnent sur le monde d’une aura irrésistible et silencieuse !

Or le contresens, c’est que le charisme n’est pas dans une attitude de puissance auto-centrée, mais au contraire dans l’art d’être centré sur les autres. Là est le réel don du leader charismatique !
Empathie, écoute, partage d’une vision, ouverture au dialogue, qualités de guide, le leader charismatique tient compte de chacun et le montre. Il ne s’agit pas de démagogie, mais de la conscience que sa réussite dépend aussi des autres et de ses relations avec eux.

« Je vous dis aujourd’hui que les défis auxquels nous faisons face sont réels. Ils sont importants et nombreux. Nous ne pourrons les relever facilement ni rapidement. Mais, sache-le, Amérique, nous les relèverons. En ce jour, nous sommes réunis car nous avons préféré l’espoir à la peur, la volonté d’agir en commun au conflit et à la discorde. »
Barack Obama, discours d’investiture à la présidence des Etats-Unis

Cette aptitude à se centrer sur l’autre pour l’amener à nous suivre requiert des qualités d’intelligence émotionnelle, ainsi qu’une personnalité équilibrée qui ne sera pas déstabilisée par les réactions de ses interlocuteurs.

Parmi les nombreuses définitions du charisme, deux approches me semblent intéressantes à travailler, liées au savoir-être.

1ère approche : le charisme vient de la congruence

c’est-à-dire quand pensées, actes, émotions sont en phase.

ex : un manager exprime son mécontentement à un collaborateur qui vient pour la seconde fois de manquer de respect à son client :
« Je ne suis vraiment pas content »
dit-il avec un langage non-verbal ad hoc – il le dit car le pense et le vit émotionnellement.
« Je vais confier ce client à un autre collaborateur – je t’avais prévenu et je le fais. »
Le manager pense qu’une limite a été dépassée, il vit l’émotion correspondante (colère) et dans cette énergie le dit et passe à l’action (fait en sorte que la limite ne soit plus franchie à l’avenir). Cette congruence globale est perçue de l’extérieur.
Qu’est-ce que cela apporte ? Force de conviction, crédibilité, confiance, respect.

Contre-exemple : dans la même situation, un manager qui ne s’autoriserait pas l’énergie (même mesurée) de la colère et dirait « je suis mécontent » sans le ressentir. Ou sans agir en conséquence.

La congruence donne de l’assertivité, composante du charisme.

Lire : >Congruence et non verbal : le cas des avocats

Communication non verbale, congruence et charisme

2ème approche : le charisme, c’est posséder des qualités et leurs contraires

ex :
Etre réactif mais capable de prendre du temps quand c’est nécessaire

Posséder un esprit analytique et savoir synthétiser

Développer la qualité contraire à celle du talent principal, c’est renforcer ce talent et éviter qu’il ne tombe dans l’excès (ex : la précipitation ou l’analyse à l’extrême). La force symétrique des deux pôles donne une personnalité complète, et apporte du charisme.

Vous êtes très prévoyant ? Apprenez à improviser.
Vous êtes bienveillant et souple? Travaillez l’autorité et les limites.

Conclusion :

Fort d’une bonne confiance en lui et d’une personnalité équilibrée, congruent dans ses paroles et ses actes, celui qui parvient à se centrer sur l’autre plus que sur lui-même, développe son charisme.

A vous ! Questions de coach

Evaluez vos talents et leurs qualités contraires :

  • Que faites-vous bien naturellement et avec plaisir ?
  • Trouvez la qualité inverse
  • Notez sur 10 les deux qualités opposées : où est votre marge de progression ?
La réponse est en Vous !
En quoi puis-je vous être utile ?

Un coach vous permet d’identifier vos talents et d’éclairer vos zones en friche. C’est une voie efficace pour développer un potentiel inexploité, devenir plus complet(e) et gagner en charisme. Si vous ressentez le besoin de développer votre charisme, parlons-en ! 

2 commentaires

1 ping

  1. veloil a dit :

    bien aime mais serait-il possible d avoir une rencontre video avec le coach. j attends la reponse par e-mail dans ma boite merci.

  2. Jean-Sébastien a dit :

    Cette article témoigne très bien de l’importance en tant que manager de véhiculer ses émotions (toutes proportions gardées) et d’agir en conséquence.
    De mon point de vu, le charisme s’acquière en appliquant au quotidien l’expression bien connue « fais ce que tu dis et dis ce que tu fais »

  1. Charisme et Impact | Blog a dit :

    [...] Or le contresens, c’est que le charisme n’est pas dans une attitude de puissance auto-centrée, mais au contraire dans l’art d’être centré sur les autres. Là est le réel don du leader charismatique ! Empathie, écoute, partage d’une vision, ouverture au dialogue, qualités de guide, le leader charismatique tient compte de chacun et le montre. Il ne s’agit pas de démagogie, mais de la conscience que sa réussite dépend aussi des autres et de ses relations avec eux. See on http://www.kolibricoaching.com [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.