[Dossier] Posture et savoir-être du manager


Manager, c’est avant tout une question de posture. Une position particulière entre une direction et des équipes, une posture à habiter pour exercer le management. A l’opposé de techniques toutes prêtes, il s’agit de savoir-être, de compétences relationnelles, d’intelligence émotionnelle et de congruence.

Dans Posture et savoir-être du manager je passe en revue quelques-unes des « soft skills« , ou compétences molles, du manager.

 

A travers l’exemple du navigateur Ernest Shackleton voyons comment se manifestent au quotidien des compétences relationnelles clés en management d’équipe : le leadership de Shackleton (2) : compétences relationnelles

 

Le manager est parfois amené à faire face à des émotions collectives :
L’index de conscience #3 : Contagion émotionnelle en équipe

et à se prémunir des jeux psychologiques :
Jeux de pouvoir en entreprise et triangle dramatique de Karpman

Le manager peut adopter une position basse pour favoriser la mise en action de ses collaborateurs :

Manager : et si vous ne saviez rien ? anti-expert, super-héros

Responsabiliser ses collaborateurs

Et utiliser l’écoute active et les techniques de reformulation :

cc : diluvienne in FlickrL’écoute active, voie royale de l’efficacité
Les techniques de reformulation : tout un art
Reformulation & Management : compréhension, action

Une part de sa posture tient à sa communication, dans le fond comme dans la forme :

Managers, surveillez votre vocabulaire
Communication non verbale, congruence et charisme
Manager par le silence

Tout manager qui cherche à asseoir sa légitimité fait un jour face à des obstacles :

Les 10 plaies de la légitimité managériale [1/3]
Les 10 plaies de la légitimité managériale [2/3]
Les 10 plaies de la légitimité managériale [3/3]

Au final avec tout ça, on peut s’interroger : Manager, un métier impossible ?


> Contactez-moi